Barbet sources:1903

1903 – “La vie des animaux illustrée” – Ménégaux, Auguste

1903-la-vie-des-animaux-illustreeLE BARBET DE CHASSE. — Cette race est très ancienne et déjà signalée, avec son nom, au xvi” siècle (Mégnin).

Caractères. — Le Barbet est un Chien bien musclé. Sa tête est arrondie, la capacité du crâne est grande, aussi le frontal forme-t-il un angle très prononcé
avec les os nasaux ; sa face courte est armée de moustaches très fournies, souvent malpropres, d’où son nom de Barbe-sale ; les yeux sont cachés en partie par de longs sourcils, les oreilles plates sont très velues. Le corps est recouvert de poils longs, frisés, s’agglomérant en mèches, en cordelettes et en cadenettes, ce qui lui donne un aspect broussailleux. Sa couleur est le blanc sale, le gris, le brun ou le noir. Sa taille atteint om,53.

Il est rare en France, mais plus fréquent en Belgique.

Capacités. — Le Barbet est un Chien docile, très intelligent, à dressage facile.

Son odorat est très bon, sa mémoire excellente. Il aime beaucoup l’eau en toute saison, c’est un excellent Chien de chasse au marais.

Il a été détourné de sa fonction primitive et on en a fait un Chien de garde ou d’appartement. Par suite, trois variétés proviennent du tronc primitif :
1 ° Le BARBET PROPREMENT DIT OU CHIEN DE GARDE;
2° Le BICHON OU BARBET NOIR ;
3° Le CANICHE, rapetissé par l’oisiveté, ou Chien d’appartement,